top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAnnik Boisclair

Mon chien n’aime pas les autres chiens!


Votre chien réagit à la vue de certains chiens, il n’arrive pas à jouer avec d’autres compagnons canins ou encore montre les dents et jappe pour éloigner ceux qui tentent de l’approcher?


Plusieurs propriétaires de chiens voient cela comme un échec de l’éducation, un problème de comportement grave, un handicap au niveau de leur communication. Et si je vous disais qu’il peut être normal pour nos chiens domestiqués, de ne plus ressentir le besoin de contact étroit avec les autres membres de leur espèce.


Dans notre société, on perçoit un chien qui n’aime pas l’approche des autres chiens, comme un chien mal élevé ou dangereux. Dès leur plus jeune âge, on force beaucoup de rencontre entre eux, dans le but de les socialiser adéquatement et s’assurer ainsi qu’ils seront gentils plus tard. Mais avec tout l’expérience que j’en ai, je peux maintenant reconnaître que nous sommes parfois trop intenses, nos perceptions des choses sont erronées et notre jugement envers les autres propriétaires est très facile.

Ma perspective a beaucoup évolué dans les dernières années, mes recommandations pour mes clients concernant la socialisation de leur chiot ont également changé et mes conseils pour ceux qui ont des problématiques à ce niveau ne sont plus les mêmes. Je reconnais aujourd’hui les besoins réels de chaque chien, en ce qui concerne leurs besoins sociaux, plutôt que d’imposer des attentes de société à ces derniers.


Il faut se rappeler que nos chiens de maison, ont pour la grande majorité, vu le jour dans nos demeures entouré d’humains. Que nous sommes en position de contrôler tous leurs besoins primaux (manger, lieux de repos, accès à un espace pour leurs besoins, moments réservés pour le jeu et les sorties, etc.). Nous les éduquons selon nos critères et nos attentes, en leur imposant un code de conduite précis. Ils doivent également apprendre notre langage et à bien communiquer avec nous, souvent avant même de bien parler le chien. S’ils sont chanceux ils auront un contact avec leur mère pour les deux ou trois premiers mois de leur vie, mais ensuite les humains deviennent rapidement indispensables pour leur survie et prennent une place très importante pour eux. Avec un pas de recule, on peut comprendre pourquoi certains n’ont pas le besoin de devoir interagir avec d’autres chiens.


En fait, pour plusieurs chiens, le contact avec les autres est synonyme de conflits, de stress, de partage de ressource, rien de très intéressant. Si vous êtes chanceux vous aurez une édition canine qui aime jouer, qui est social et qui a besoin de contact avec tout ce qui l’entoure, qui a une facilité à communiquer avec plusieurs espèces à la fois, mais ceci est plutôt l’exception à la règle. Avec l’âge, il est normal qu’un chien devienne de plus en plus sélectif envers les individus qu’il rencontre, que les périodes de jeux se réduisent considérablement et qu’il soit moins patient envers les autres. Puis comme nous, certains individus vont être plus sociables que d’autres tout simplement…


Alors peut-être faut-il revoir ce que nous jugeons acceptable, ainsi que nos attentes face aux comportements entre nos chiens? Commencez par réaliser le fait, qu’aujourd’hui, ils n’ont plus aucune nécessité à devoir interagir avec les autres, car nous les avons rendu dépendant de nous, les humains. Puis pour finir, faire la différence entre devoir cohabiter poliment avec les autres et devoir accepter les contacts directs avec tous ceux que nous croisons… Combien d’entre nous, salut et embrasse chaque personne qui croise leur chemin ?


139 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page